L'histoire du chalet

Les alpages de la région Savoie Mont Blanc sont de grandes prairies entretenues depuis toujours par l'homme afin de fournir aux troupeaux une herbe abondante et de qualité. Ils se situent entre 1200 et 2500 m d'altitude et sont généralement habités de fin mai à début octobre. Dans le Beaufortain l’élevage est principalement bovin et laitier pour la fabrication du fameux Beaufort. Traditionnellement les alpagistes déménageaient régulièrement pour suivre leurs troupeaux, il reste de cette époque de nombreux chalets disséminés dans la montagne, Plan Mya est l’un d’entre eux.

La construction de cet authentique chalet d’alpage est datée de 1840, comme en atteste la gravure située sur le meuble de la pièce commune. Il est depuis resté dans la même famille accueillant des générations de montagnards et évoluant au fil des innovations de l’agro-pastoralisme beaufortain. Depuis la création de la coopérative laitière et la mécanisation du transport du lait, la multiplicité des chalets d’alpage a perdu de son utilité, certains ont été abandonnés, d’autres ont changé de fonction c’est ce qui est arrivé à Plan Mya.

1992

En 1992 c’est Yvon Bochet qui exploite l’alpage de Plan Mya. Sa femme Françoise est hélicicultrice à Villard sur Doron mais pour que toute la famille vive ensemble l’été elle développe une nouvelle activité : l’accueil des randonneurs en demi-pension et le service de repas le midi. Les premières années ont été éprouvantes, aménager le chalet pour lui apporter un peu de confort, s’occuper des enfants encore petits...

Grâce à l’obstination de Françoise, à son courage et à son sens de l’accueil mais aussi grâce au soutien de son mari et de Marguerite, la tante de celui-ci, le refuge voit le jour et se développe.

Photo des fondateurs du refuge de Plan Mya, Yvon et Françoise Bochet

En 30 ans beaucoup de choses ont changé, les enfants ont grandi, le dortoir a été réaménagé, la terrasse a été créée,... mais l’essentiel a perduré : ce sont toujours les mêmes valeurs d’entraide et de volonté de bien faire, celles des montagnards qui font battre le coeur de Plan Mya.

2021

En 2021 c’est un nouveau chapitre qui commence pour le refuge. Françoise prend sa retraite et nous prenons la relève à Plan Mya. Nous c’est Alice (la fille de Françoise et Yvon) et Thomas (son compagnon). Formés depuis plusieurs années par Françoise, nous souhaitons poursuivre les évolutions du refuge sans trahir les traditions, les souvenirs des clients et des nombreuses “petites mains” qui ont permis à ce projet d’exister et de perdurer.

On vous attend avec impatience pour vous faire découvrir toute cette histoire et écrire un peu de futur.

Photo de la relève du refuge de Plan Mya, Alice et Thomas'